( 5 mars, 2008 )

Palabres!

Je m’appelle Itzamna et je suis une elfe de la Terre, ou plus précisement « Elfe Pyroxénite« , comme aiment à nous qualifier les savants. Je viens de la Foret Sylvia, et je vénère à ce qu’il parait quatre divinités: Sobertê, Dura, Iesin, Pleinteivetez.

Mais oublions tout ça, je vous prie… Du moins, cette présentation superficielle. Je me fiche parfaitement de savoir ce que l’on pense de moi mais je veux juste que l’on sache que je ne suis pas cette vague description que l’on accorde d’office à chaque etre de mon espèce.

Alors… présentations, maestro!
Allure mysterieuse à qui l’ont prete habituellement l’adjectif gracieuse, voleuse à mes heures autrefois j’ai choisi ceci comme profession aujourd’hui. Vous pouvez bien m’appeler Itzamna, mais gare au ton sur lequel vous prononcez ce doux mot. Veillez notamment à ne point m’offenser ou les deniers de votre poche risquent de devenir bien légers… Damoiselle mais point Jouvencelle, je reste Elfe de Terre et vénère Myu et Fatiste, Musique et Poésie. Demandez-moi de vous chanter une sérénade, un rondeau, une ballade et vore bourse se fera voler en toute honneteté…

Palabres! dans Itzamna... GALERY-NB-fee-1

- Informations générales -

Prénom : Itzamna
Nom : Baraguyel
Age : 27 ans
Civilité : Célibataire, aurait été mariée
Armes de prédiléction : Dagues et autres canivets qu’elle manie particulièrement bien. Prefère les petits calibres.
Profession : A la base voleuse, mais aussi troubadour, trouvère et ménestrelle quand on le lui propose… Mais lorsque l’argent ne coule pas à flot et met ses bourses à sec, elle se fait péripatéticienne.
Espèce: Elfe de la Terre, ou Elfe Pyroxénite.
Origine(s): Foret de Sylvia

- Informations physiques -

Cheveux : Bruns Noirs aux reflets Roux.
Yeux : Sombre
Taille : 1 mètre 76
Masse : 59 kilogrammes
Vêtements : Essaie de se vetir avec élégance en volant à tour de bras. Généralement, elle revet une bure à capuche qu’elle rabaisse pour ne pas se faire reconnaitre.

- Caractère -

Tantot reservée, tantot ouverte, elle passe du tout au tout et arrive à maitriser ses émotions quand il le faut. Disons que son corps lui sert d’instrument pour ce qu’elle a à faire et qu’elle en joue particulièrement bien. Toutefois, elle a un bon fond mais peut se réveler meurtrière… Une personnalité assez complexe en somme. Sachez cependant qu’elle n’hésite guère à jouer de ses charmes et que la femelle qu’elle est peut se faire fatale…

- Histoire -
Elle naquit en l’an de grace 573, de parents Elfes Pyroxénites, en la foret Sylvia. Personne ne sait rien sur elle de l’année de sa naissance à l’année 586 -les blancs historiques faisant ici office d’obstacle. Tout ce que l’on sait, c’est que ses parents durent se cacher pour ne point lui faire subir le joug des nains, ces derniers ayant envahi la foret Sylvia dans la confusion la plus totale. Son adolescence est par conséquent très obscure… Elle seule pourrait vous éclairer dessus, si elle le désire.

Ce n’est qu’à partir de ses 14 ans -en l’an 587- que l’on retrouve trace de la jouvencelle. Elle aurait rejoint à partir de cette date le chateau fort Hertès ainsi que la ville humaine grace à ses parents, soucieux de la vie de leur fille. Grace aux alliances contractées il y a des années de cela, ils purent se faire heberger sans crainte d’expulsion sous ce régime… Mais bien rapidement, ils durent s’enfuir: Mahaut, dernier descendant des Hertès, se fait assassiner laissant derrière lui un royaume en ruine et une lignée éteinte… Ses ennemis, les Valeck, prennent le pouvoir et obligent ainsi la petite famille elfe à déguerpir de nouveau. Ils n’eurent qu’une année de tranquillité jusqu’à ce nouvel évenement…

Tandis qu’ils arpentaient le Royaume en quete de logement et de travail, ils furent réduit à éviter soigneusement les territoires Sud/Est -occupés par les Nains- et les territoires montagneux du Sud et du Nord Ouest -envahis par les Orcs.

Ils menèrent cette vie de nomade probablement jusqu’en l’an de grace 593: nous retrouvons à ce jour deux actes de décès, celui de Jagan et de Toci Baraguyel, mari et femme, elfes pyroxénites, laissant une orpheline nommée Itzamna dans un lieu-dit du territoire montagneux de l’Est. Cette dernière aurait été placée temporairement dans un centre, le temps qu’elle atteigne la majorité, selon les lois du village. Autrement dit, le temps qu’elle ai 21 ans.

C’est à partir de cet an de grace 594 que nous perdons sa trace pour trois années, jusqu’en 597. Elle est retrouvée grace à un humain, tavernier de son état, qui se fiance avec elle en début d’année. Le nom de l’homme était malheureusement un nom d’emprunt mais il était connu pour etre un proche au role indeterminé du Roy. Après une vaine tentative de rencontre avec le souverain, l’Elfe disparait de la circulation pendant quelques mois et revient en prononçant sa rupture et ses fiançailles avec l’humain. C’est donc dès l’an de grace 598 que nous perdons toute trace officielle -dans les différents registres du royaume s’entend- d’Itzamna, qui aurait quitté la contrée…

On n’entend parler d’elle que par le biais d’inconnus venant du territoire montagneux de l’Est vantant les mérites d’une jeune femme aux oreilles pointues, aux hanches habiles et à l’attitude lascive qui remplirait plusieurs fonctions: danseuse, musicienne, poètesse, serveuse et meme péripatéticienne selon les dires. Une réputation de voleuse la precède et qui se confirme quand l’on pose la question aux Humains l’ayant vu. Mais ils confirment aussi qu’ils n’avaient jamais autant aimé se faire voler.

On raconte maintenant qu’elle serait revenue dans la taverne de la Salamandre, mais tous ceux l’ayant connu ou rencontré par le passé cherchent encore la raison…

|